Mangavore ?!

Publié le par Miyu

Icône derniers emprunts

 

Salut à tous !

 

Ainsi que je l'ai déjà dit la dernière fois, j'ai un petit souci avec la lecture en ce moment. J'ai du mal à me mettre dans un livre et à y rester. Je crois que je suis un peu trop stressée pour arriver à me concentrer longtemps sur un truc en ce moment... Et oui, au cas où vous vous posiez la question, je fais partie de ces gens qui papillonnent complètement quand ils sont stressés. Je fais cinquante trucs à la fois, je commence à faire quelque chose et je m'arrête à mi-chemin parce que je viens de penser à un autre truc, et ainsi de suite. C'est donc beaucoup plus facile pour moi de zoner sur internet que de finir les livres que j'ai commencé.

Mais, heureusement, là où je travaille, on a aussi des mangas. BEAUCOUP de mangas. Et le manga c'est le support de lecture parfait quand on papillonne.

 

Et cette semaine, je me suis fait plaisir...

 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/originals/af/10/8b/af108b342f3671d3866307f653b5ac5c.jpg

 

Pretty Guardian Sailor Moon / Naoko Takeuchi (Pika)

 

L'histoire d'Usagi, une jeune lycéenne qui un jour rencontre un drôle de chat qui a la faculté de parler... Et qui lui annonce qu'elle est la réincarnation de Sailor Moon, l'une des Gardiennes du légendaire cristal d'Argent. Ainsi nouvellement investie de pouvoirs, Usagi a pour mission de protéger le Cristal d'Argent contre les attaques de créatures mal-intentionnées... Elle doit également retrouver les autres Gardiennes et la réincarnation de la Princesse Serenity, leur princesse à toutes, afin qu'elle soit à nouveau investie du pouvoir du Cristal d'Argent...

 

Tout le monde (de ma génération en tout cas) a entendu parler de Sailor Moon. Le manga était déjà paru en France parallèlement à l'adaptation française de l'anime, mais Pika a lancé une réédition de la série. En effet, vous n'êtes pas sans savoir que la grande mode au moment de la sortie en France des premiers animes était d'adapter un maximum l'univers à un public français... Or aujourd'hui, nous sommes beaucoup plus à l'aise avec le contexte original. Ainsi, l'héroïne qu'on connaissait jusque là sous le nom de Bunny a conservé dans cette édition son nom japonais, Usagi, de même que tous les autres protagonistes de l'histoire.

Bon, Sailor Moon, c'est un manga de Magical Girls qui sort tout droit des années 90. Il a pris (je trouve) un petit coup de vieux, au niveau notamment du dessin et des représentations d'une société japonaise qui a quand même connu quelques grosses évolutions depuis la première parution... Et pourtant, je trouve que c'est toujours un des meilleurs du genre sur le marché. Sans doute parce que l'univers est assez fouillé derrière les lignes de scénario Shojo-iques...

 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/originals/d5/06/ac/d506ac4ed14d76c96244622ec314346d.jpg

 

Arata / Yuu Watase (Kurokawa)

 

Dans un univers parallèle, le jeune Arata apprend un jour qu'il doit absolument se faire passer pour une fille afin de prendre la succession de la Princesse qui règne sur le monde dans lequel il vit. Celle-ci est protégée par les douze Fourreaux, des chevaliers investis de pouvoirs des divinités grâce à leurs épées légendaires. Or pendant la cérémonie de passation de pouvoir, au moment où Arata se présente à elle et aux Fourreux... L'un d'entre eux attaque et tue la princesse ! Arata, témoin et démasqué, est le bouc émissaire idéal pour porter le chapeau de cette attaque aux yeux de la population... Il est donc contraint de s'enfuir et se cache dans une forêt aux pouvoirs étranges...

Au Japon, Arata Hinohara est la victime de harcèlements incessants dans son lycée. Perdu, incapable de faire face à ses tortionnaires et honteux, il est trahi par une personne qu'il pensait être son ami et il plonge dans le désespoir... Juste au moment où un passage s'ouvre devant lui et... Où il se retrouve dans une forêt, encerclé par des gardes, à la place de l'autre Arata...

 

Une série de Yuu Watase ! Oui, Yuu Watase est une auteure de shojos qui aime mêler intrigues à l'eau de rose et univers fantastiques pour des histoires pleines de bons sentiments et de personnages convenus... Mais je vous le donne en mille : ça marche à tous les coups. Arata, c'est un peu le pendant shonen de Fushigi Yugi (eh oui, cette fois les héros sont des garçons, ce qui change) avec toutefois un univers très différents. C'est marrant comme on retrouve toujours les mêmes types de personnages dans ses mangas en revanche ! (Kannagi = Frey = Shoji, franchement...) Mais personnellement, ça ne me dérange pas, bien au contraire.

 

Bon voilà, c'est une histoire à ficelles qui fonctionne bien, avec des chara designs toujours simples mais élégants et efficaces. Et je suis complètement accro, évidemment !

 

http://media-cache-ec0.pinimg.com/originals/37/b0/3b/37b03baf9291a35dc888816514c48889.jpg

 

Vampire Knight / Matsuri Hino (Panini Comics)

 

Dans l'académie Cross, Yuki et Zero sont amis et ils sont également les chargés de discipline de l'établissement. Leur principale mission est d'empêcher ou d'encadrer les rencontres des élèves qui ont cours le jour (la Day Class) avec ceux qui ont cours la nuit (la Night Class). La raison ? Les élèves de la Night Class ont tous beaucoup de charisme mais ce sont des Vampires. Elle nourrit d'ailleurs des sentiments pour le beau Kaname Kuran, vampire qu'elle côtoie depuis de nombreuses années. Quant à Zero, mordu durant son enfance, il doit faire face à une phase de transformation difficile avec l'aide de sa camarade.

 

Voilà, je suis enfin revenue pour terminer ce manga qui avait fait tellement de vagues quand j'étais au lycée... A l'époque, l'engouement général avait fini par me lasser et j'avais délaissé l'anime pour un autre (dont je vous parlerai un jour parce qu'il est vraiment génial). Mais tous les tomes en rayon me faisaient de l'oeil... Et vous savez à quel point j'aime les histoires de vampires (oui oui, honte à moi, tout ça tout ça, je sais :') )

 

Bref, c'est un shojo "gothique" avec un univers bien construit et une intrigue qui recèle beaucoup de mystères auquel le lecteur a envie de répondre... Ca fonctionne toujours aussi bien !

 

http://media-cache-ec0.pinimg.com/originals/0d/c3/be/0dc3bea9160052dfcfa00b7e413d9446.jpg

 

Green Blood / Masasumi Kakizaki (Ki-oon)

 

Five Points (New York, vers 1870) est un ghetto à la merci des gangs qui se font la guerre pour en avoir le contrôle. Et au milieu de la corruption ambiante, deux frères tentent de survivre. Ils se sont faits la promesse qu'un jour, ils quitteraient Five Points. Le plus jeune travaille dur la journée sur les docks. Il n'a que mépris pour les gangs et il ne supporte plus d'être témoin des injustices qu'ils commettent... Il ignore cependant que son grand frère n'est pas le chômeur paresseux qu'il prétend être, mais un tueur à gages à la solde des Grave Diggers, le gang le plus influent du coin... La rumeur l'appelle Grim Reaper et fait de lui l'oiseau de mort le plus craint de tout le district.

 

Un premier tome qui laisse présager un bon seinen (quoiqu'il sera court, puisqu'il ne compte que cinq tomes). Il est rare de voir l'histoire américaine restituée avec autant de détails dans un manga, et l'ambiance qu'il restitue est digne de Gangs of New York. On sent que l'intrigue va s'épaissir à mesure des volumes... Encore un très bon choix de licence pour Ki-oon. Vivement que je mette la main sur la suite...

 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/originals/26/93/03/2693031b876edb170f759cd1f37fe289.jpg

 

Tiger & Bunny / Mizuki Sakakibara (Kaze)

 

Dans un Japon futuriste, les super-héros sont les coqueluches de la population et les rois de l'audience. Hero TV est d'ailleurs une chaîne de télévision exclusivement dédiée à la retransmission de leurs exploits.

C'est dans ce contexte que deux héros que tout oppose se retrouvent malgré eux à faire équipe. Barnaby Junior est un jeune héros à peine arrivé dans le milieu. Fin stratège, il réfléchit en termes de stratégie marketing, publicité et chiffre d'affaires. Il a même pris le parti de ne pas dissimuler sa véritable identité... Quant à Wild Tiger, c'est un héros que l'opinion générale qualifie de "has been", il est hors compétition depuis un certain temps. Cependant, lui se fiche du système de points et de l'audience réalisée par Hero TV : il est héros parce qu'il veut protéger sa ville et sa population.

 

Un bel hommage aux comics et un duo de personnages chacun un peu fou à leur manière qui a beaucoup de potentiel. J'attends la suite, par curiosité.... Et si vous voulez vous faire une idée de l'univers, le premier épisode de l'anime est disponible gratuitement sur le site de Kaze.

 

 

Allez, j'exagère un peu. J'ai aussi tenté les BD pour pallier mon manque de concentration...

 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/originals/ed/0a/d8/ed0ad8117d843057908abbf934c9dbc7.jpg

 

Seuls, tome 1 : la disparition / Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti (Dupuis)

 

Un jour, cinq enfants se réveillent seuls au monde. Plus de parents, plus de frères et soeurs, plus personne autour d'eux. Ils sont seuls et ils vont donc devoir s'organiser pour survivre...

 

Un premier tome très prometteur dans la lignée des scénarios catastrophe façon Gone (Micheal Grant) et Dôme  (Stephen King). N'ayant eu que ce premier volet entre les mains, j'attends de voir comment l'intrigue et les personnages vont se développer pour pouvoir formuler un avis définitif, mais pour l'instant, ce qui est sûr, c'est que j'ai très envie de lire la suite...

 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/originals/07/55/b4/0755b47d0a6c1a7024fc232483ff85a0.jpg

 

Le meilleur pour la fin...

 

Zombillénium, tome 1 : Gretchen / Arthur de Pins (Dupuis)

 

Quelque part en France, il y a un parc d'attractions d'horreur, appelé Zombillénium. Son petit plus touristique ? Tous les employés sont plus vrais que nature. Non, le drap que vous voyez là ne bouge pas tout seul, il y a un vrai fantôme (invisible) en-dessous. Le squelette n'est pas robotisé, il a juste une tête de squelette. Et si j'étais à votre place, je me méfierais de la sorcière qui vend des ballons, parce qu'elle a un sacré caractère... Dans ce premier tome, Aurélien Zahner est recruté (tué en fait) par Francis, vampire de son état et directeur du parc. Mordu tour à tour par le vampire puis par un loup-garou qui veulent pour eux le petit nouveau, il se retrouve dans cette équipe de fous qui ne voient pas tous d'un bon oeil son arrivée...

 

Un seul mot : c'est génial. Barrés, drôles, les deux premiers tomes m'ont plus que convaincue. Les personnages sont super et le scénario, même s'il demande encore à prendre forme, laisse présager pas mal de surprises pour la suite... Coups de théâtre, humour noir, parodie du monde du travail, bref, que du bon. Le style graphique a le mérite d'être original, et que dire de l'idée de base ? C'est génial. Voilà.

 

 

 

 

  Arthur de Pins a aussi animé le dernier clip de Skip The Use. J'ai bien aimé le petit clin d'oeil à l'industrie du disque... (Et btw Skip The Use, ça envoie du pâté). 

Publié dans Derniers emprunts

Commenter cet article